Fédération des Sociétés d'Assurances de Droit National Africaines
Bienvenue
Le nouveau visage des assurances africaines commence ici
Séminaire Vie 2019 : Sur le thème : "Règles prudentielles applicables à la gestion d’une société d’assurance vie dans l’espace CIMA" Ce séminaire est prévu du 09 au 13 Septembre 2019 à Abidjan (Côte d'Ivoire). - Le prochain Forum 2019 des Marchés de la zone FANAF est prévu au Cameroun les 07 et 08 Novembre 2019. Thème central : "Relecture du Traité CIMA, quelles orientations pour nos marchés après 25 ans de mise en œuvre ?" - La FANAF organise son Université d’Été à Dubaï du 02 au 12 Août 2019 -

Note sur les travaux du Comité de suivi des états généraux de l'assurance vie

états généraux de l'assurance vie se sont déroulés du 30 juillet au 1er août 2007 à  Douala (République du Cameroun).
 
Cette importante rencontre a permis d'arrêter un certain nombre de recommandations devant permettre de redynamiser le secteur de l'assurance vie dans la zone CIMA. Pour le suivi de la mise en œuvre de ces recommandations, le principe d'un Comité de Suivi composé des principaux organismes intéressés au développement du secteur a été adopté par les participants. Ce Comité de Suivi a été mis en place en février 2008 à  Bamako (République du Mali).
 
Il a tenu à  ce jour quatre réunions qui lui ont permis de passer en revue l'ensemble des recommandations issues des états généraux de l'assurance vie. Dans ce cadre, plusieurs groupes de travail ont été constitués en vue de réaliser certaines études recommandées par les états généraux de l'assurance vie ou d'approfondir certaines questions techniques.
 
La présente note qui a pour objet de présenter les travaux réalisés par le Comité de Suivi s'articule autour des points suivants :
 
  •  Mise en œuvre des recommandations d'ordre fiscal et para fiscal ;
  •  La confection de tables de mortalité d'expérience pour les pays de la CIMA ;
  •  Mise en œuvre des recommandations d'ordre technique et réglementaire ;
  •  Mise en œuvre de recommandations liées aux régimes complémentaires de retraite et à  la couverture sociale des travailleurs du secteur informel