Fédération des Sociétés d'Assurances de Droit National Africaines
Bienvenue
Le nouveau visage des assurances africaines commence ici
La FANAF organise le 7 novembre 2017 à Lomé (Togo), un atelier à l'intention des Secrétaires Généraux des Fédérations membres sur le thème central: "Le rôle du Secrétaire Général dans le fonctionnement d'une Fédération" - La FANAF et la CIMA organisent du 8 au 10 novembre 2017 à Lomé (Togo), les états généraux de l'assurance dans les pays de la CIMA - La 42ème assemblée générale annuelle de la #FANAF se tiendra au courant du mois de février 2018 à Kigali au Rwanda -

Les états des lieux de la micro assurance en Afrique

En Afrique, la micro assurance est accessible à  certains pans de la population à  faibles revenus depuis de nombreuses années sous différentes formes. Les structures coopératives d'assurance servent un marché couvrant tous les niveaux de revenus depuis les années 1970. Au cours de la décennie suivante, des systèmes d'assurance santé communautaires sont nés dans le sillage de l'Initiative de Bamako, particulièrement en Afrique de l'Ouest. Au milieu des années 1990, les assureurs commerciaux ont commencé à  investir le marché en offrant des produits de micro assurance spécialisés. Quant à  la micro assurance informelle, elle existe depuis des décennies sous diverses formes, depuis les « tontines » d'Afrique de l'Ouest jusqu'aux sociétés funéraires d'Afrique du Sud, en passant par les groupes d'entraide (« friends in need ») ougandais. Au cours des dix dernières années, l'assurance a été reconnue comme un instrument financier capable d'aider les populations à  faibles revenus à  gérer leurs risques financiers.

La population africaine compte presqu'un milliard de personnes, dont plus de 60% vivent avec moins de 2 dollars par jour.* €¢ Aujourd'hui, le pourcentage de la population couverte par une police d'assurance est autour de 5%-6% en Afrique, si l'on exclue l'Afrique du Sud. €¢ Le besoin de produits d'assurance adaptés aux personnes à  faible revenus est criant.